NL FR

Travailler au travail bénévole

Travailler au travail bénévole

En tant qu'organisation, nous pouvons être fiers de l'engagement actif de plusieurs centaines de bénévoles dans nos établissements partout dans le pays. Nous voulons souligner que le travail bénévole dans nos organisations est le plus possible de nature relationnelle. Les contacts interhumains étroits sont d'une plus-value importante pour nos patients et résidents. Sans la présence de bénévoles quelque chose de fondamental manque dans notre organisation. Il faut donc également assurer que leur présence dans l'organisation devient clairement visible et qu'ils se sentent soutenus dans leur engagement. C'est pourquoi on prête beaucoup attention maintenant à un « responsable » local, disons un interlocuteur, pour les bénévoles. Ces responsables sont régulièrement abordés pour se réunir sur la formation, la rencontre etc. En raison de l'importance que nous attachons dans l'organisation au bénévolat on a érigé en 1995 le Centre d'Assistance Bénévolat pour accompagner les nombreux bénévoles dans nos établissements. Depuis 1993 nous collaborons étroitement avec Caritas Service à la Communauté pour mieux soutenir les bénévoles et les responsables. Cette organisation ressortit à Caritas et a développé des années d'expérience et d'expertise ce par quoi les établissements peuvent recevoir une aide sur tout plan.

Bénévoles permanents et sporadiques

Les bénévoles dont nous parlons le plus sont ceux qui sont présents en grand nombre dans nos organisations, les bénévoles qu'on dit permanents. En outre, il y a aussi encore des bénévoles sporadiques qui viennent de temps en temps donner un coup de main (par ex. l'aide lors de journées portes ouvertes), ...). Nous voyons que ces bénévoles travaillent plutôt orientés vers une tâche pour aider à soutenir des choses pratiques. Ce groupe de bénévoles également reste important et sera à l'avenir suivi davantage par le provincialat. Ces bénévoles n'ont pas une convention de bénévoles mais doivent bien, tout comme les bénévoles permanents, s'enregistrer dans l'organisation pour être en ordre avec l'assurance. Annuellement le service juridique du provincialat demande les noms des bénévoles sporadiques et la fréquence de leur présence pour les communiquer aux compagnies d'assurance.

Avez-vous encore des questions ?

Assurances ?

Les bénévoles sont enregistrés dans l'établissement sous la police bénévoles sporadiques ou sous la police Caritas Service à la Communauté. La compagnie d'assurances demande très explicitement que les conditions administratives à cette fin soient accomplies correctement. Ainsi, aussi bien les bénévoles permanents que les bénévoles sporadiques doivent être enregistrés à l'établissement, les bénévoles permanents doivent avoir une convention signée par Caritas Service à la Communauté, ...

Contact pour le premier pas à faire ?

 

i quelqu'un veut faire du travail bénévole, le mieux est de prendre contact avec le responsable dans l'établissement. Si vous ne savez pas encore où vous souhaiteriez commencer comme bénévole, il est possible de contacter :

Kristof Lataire
Provincialat des Frères de la Charité
Stropstraat 119
9000 Gand

e-mail kristof.lataire@fracarita.org

Quelles activités sont possibles ?

En principe on souligne l'aspect relationnel du bénévolat. Cela signifie concrètement que la préférence porte sur le bénévolat qui concerne directement ou indirectement le contact avec nos pensionnaires, nos malades, nos personnes âgées. En fait, on peut toujours parler d'exceptions.

Quelle aide les bénévoles peuvent-ils attendre ?

L'intention est que les bénévoles sont assurés en première instance pour les risques qui sont liés à l'exécution du travail bénévole. C'est pourquoi un certain nombre de choses administratives sont attendues. En outre, il y a un support du responsable local du bénévolat à l'aide de réunions, de formations et de rencontres. On offre aussi une formation de base aux bénévoles permanents à laquelle ils peuvent participer ou non. Outre des accords clairs ils sont aussi invités chaque année à la réunion nationale des bénévoles de Caritas Service à la Communauté. On organise aussi régulièrement des réunions provinciales.

Pendant quelles heures peut se faire le travail bénévole ?

Il n'y a pas de règle fixe pour cela puisque cela peut être fortement différent d'un établissement à l'autre. Cela se fait toujours en concertation avec le coordinateur local des bénévoles. 

Les bénévoles ont-ils à respecter le secret professionnel ?

On attend des bénévoles qui entrent en contact avec les pensionnaires, les patients, ... qu'ils appliquent le même code déontologique que les collaborateurs d'une organisation ce par quoi ils sont également liés par le secret professionnel. De l'information personnelle obtenue par les relations avec les personnes présentes pendant ou par l'exercice de leur tâche de bénévole peut être considérée confidentielle. C'est un principe fondamental qui est traité aussi dans la formation de base des bénévoles, à laquelle chaque nouveau bénévole est invité.

Y a-t-il des rémunérations pour les bénévoles ?

Le travail bénévole suppose un engagement volontaire pour lequel on ne donne pas de rémunération. Pourtant il se peut que le bénévole fasse des frais qui sont inhérents à l'exercice de sa tâche de bénévole. Il faut toujours en parler d'avance avec le responsable local du travail bénévole.

 

© fracarita.org - disclaimer - privacy verklaring